Programmes d'aide sociale

Depuis sa création, un des principaux objectifs de l’université est de créer un environnement social équitable et centré sur les valeurs pour les habitants du Néguev. Une grande partie d’entre eux sont des populations défavorisées. On compte, entre autres, de nombreux immigrants de l’ex-URSS, d’Ethiopie, et d’Inde.

Les étudiants et professeurs de BGU sont souvent hors des murs des campus pour contribuer au développement des nombreux villages et communautés environnants. Grâce au Service d’action communautaire de l’université et à ses autres programmes d’aide sociale, plus de 40 % des étudiants mènent des actions de volontariat au cœur des quartiers défavorisés.

 

Services d’action communautaire

Cliquez ici pour visionner le film « Une communauté solidaire »

Le programme « Open Apartments » concerne 65 appartements dans les quartiers défavorisés de Beer-Sheva. Les étudiants participants sont logés gratuitement et organisent en contrepartie des activités pour les enfants, les adolescents, et les adultes, comme de l’aide aux devoirs, des clubs d’informatique, de lecture, de santé, de théâtre, de sport, des camps d’été pour les vacances ou encore des activités en centres communautaires.

Le programme « Leadership » prépare des élèves particulièrement brillants de communautés défavorisées à devenir des citoyens engagés à travers des cours de leadership, des ateliers de développement des compétences, et des programmes de volontariat. Les étudiants doivent créer et s’impliquer dans de nouvelles activités de volontariat. Un de ces projets est le remarquable programme de la Fondation Moshe qui soutient 110 étudiants par an. Les étudiants s’engagent à fournir une aide sociale hebdomadaire et à mettre en place en fin d’année un « projet d’intervention » qui répond à un besoin social spécifique qu’ils ont identifié.

Le programme « Newstart » donne aux adultes une opportunité de terminer leur éducation secondaire (niveau lycée). Le programme a contribué à casser le cercle de la pauvreté pour plus de 2.000 personnes à ce jour.

Le programme « Sparks of Science » fournit des cours de soutien scolaire aux jeunes d’origine éthiopienne pour les encourager à exceller dans le domaine des sciences naturelles.

Le programme de la troupe de théâtre Barvaz est un programme novateur d’éducation par le théâtre. La troupe est composée d’adolescents qui développent activement des pièces originales sur des thématiques de leur vie quotidienne telles que la drogue, les familles séparées, ou encore la délinquance. Ils jouent dans les lycées à travers la région du Néguev.

 

Perach

Ce programme national de soutien scolaire consiste à constituer des binômes entre des étudiants en université et des enfants et jeunes défavorisés en échange d’une bourse d’études. Des cours de soutien particuliers sont donnés quatre heures par semaine à des élèves du CE2 à la Terminale.

Centre Robert H. Arnow d’études bédouines et de développement

Plus de 160.000 bédouins vivent dans le Néguev. Une grande partie de cette population vit dans un environnement pauvre et des conditions proches du tiers-monde. BGU sait que l’éducation est la solution pour le progrès social et économique et un instrument d’intégration dans la société israélienne.

Le centre Arnow organise des programmes académiques spécifiques pour les lycéens bédouins, pour leur permettre d’atteindre le niveau nécessaire pour rentrer à l’université. Le centre fournit aussi un soutien pour les frais de scolarité, des cours de soutien scolaire et des conseils. A ce jour, des centaines d’étudiants bédouins ont été diplômés de BGU avec des diplômes dit « avancés », dont la première femme bédouine à devenir médecin, pharmacienne, et titulaire d’un doctorat.

Centre universitaire d’études externes

Le centre d’études externes renforce le lien entre l’université et le public en créant des programmes pour enfants et adultes dirigés par les professeurs de BGU. Leur but est d’enrichir la vie intellectuelle, culturelle, et professionnelle de la communauté. Ceci inclut de la formation continue pour les adultes et des ateliers de développement personnel pour les jeunes.

Centre Ilan Ramon de Physique pour la Jeunesse

Ce centre de pointe a été créé pour les quelques 10.000 étudiants des lycées environnants. Il comprend des laboratoires de physique et d’informatique, ainsi qu’un planétarium avec un observatoire. Avec Madarom (Science dans le Sud), le centre a pour objectif d’augmenter l’intérêt des jeunes pour la science et d’attirer des visiteurs de partout dans le monde.

Kidumatica – Forum mathématique pour la jeunesse

Ce club extra-scolaire de mathématiques s’adresse aux étudiants des collèges et lycées du Néguev particulièrement doués en mathématiques. Il s’agit principalement d’enfants de milieux défavorisés qui ne disposent souvent pas des outils dont ils auraient besoin pour réussir pleinement. Plus de la moitié des prix israéliens décernés dans les concours de mathématiques sont décernés à des membres de Kidumatica, malgré le fait que les résultats scolaires des élèves du Néguev soient généralement plus bas que la moyenne nationale.

Compagnons canins

Avant 1986, tous les chiens d’aveugle étaient entraînés en anglais. Grâce aux Centre israélien de formation des chiens d’aveugle, 50 à 60 chiens éduqués en hébreux sortent chaque année du centre, et environ 25 commencent leur vie à l’Université Ben Gourion. Les chiens ont besoin d’être socialisés avant de commencer leur vie au service des malvoyants. Parmi les universités israéliennes, BGU est la seule à collaborer avec cette organisation. Les étudiants accueillent ces chiots lors des premières années de leur vie.

 

Haut de page