Prix décerné au Dr. Niv Papo pour sa recherche contre le cancer

Le Prix de la Fondation pour la lutte contre le Cancer de la Prostate a été décerné au Dr. Niv Papo pour sa recherche innovante sur le dépistage des cellules cancéreuses.

Le Dr. Niv Papo du Département d’Ingénierie Biotechnologique et de l’Institut National pour la Biotechnologie dans le Néguev (NIBN) a remporté une importante subvention de la Fondation pour la lutte contre le Cancer de la Prostate (PCF) au profit de ses recherches sur le développement de protéines spéciales dans le diagnostic et le traitement du cancer.

Les protéines développées par le Dr. Papo vont contribuer à un meilleur diagnostic et traitement du cancer. Il travaille en effet au développement de molécules innovantes capables de dépister et traiter les cellules cancéreuses en les distinguant des cellules saines. Cela aidera également à améliorer la condition de vie des patients, en prévenant les effets secondaires des substances chimiothérapiques qui causent de grandes souffrances et un fort affaiblissement général.

Les recherches du Dr. Papo et de son équipe du Département d’Ingénierie Biotechnologique et de l’Institut National pour la Biotechnologie dans le Néguev (NIBN) se fondent sur une approche nommée “théranostique”, basée sur l’idée de médecine personnalisée, ajustant les modes de diagnostic et de traitement à chaque patient. Les protéines synthétiques du Dr. Papo peuvent dépister les métastases tout en les traitant. “En cas de diagnostic, le médicament doit disparaitre du corps dès que possible, mais en cas de traitement, sa présence dans le corps doit être plus longue afin de soulager les souffrances du patient”. C’est pourquoi l’équipe travaille sur la capacité de réglage de la durée de la présence du médicament dans le corps, de sa diffusion aux differents organes et vers les cellules cancéreuses. La capacité de déterminer le temps de présence du médicament dans le corps contribuera au développement d’un médicament qui aura autant de vertus diagnostiques que thérapeutiques.

Selon l’Association israélienne pour la lutte contre le cancer, le renforcement des modes de prévention et de diagnostics précoces ainsi que le développement de nouvelles méthodes de traitement et de rétablissement sont les principales raisons de la baisse de mortalité de ces dernieres années.

Le Dr. Papo a rejoint le corps professoral de BGU après avoir terminé son post-doctorat à Stanford. “Je suis très honoré de remporter ce prix, il va permettre à mon équipe de développer de nouveaux médicaments et moyens d’imagerie pour le traitement du cancer. L’équipe se compose de 6 étudiants de deuxième cycle, de 3 doctorants et de 6 étudiants en troisième et quatrième années de premier cycle en ingénierie biotechnologique. « Notre objectif principal est de transformer les résultats de nos recherches en méthodes de traitement efficaces pour les patients”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>